Projets Sociaux

A travers ses activités chorales sociales, le Chœur Fayha vise à éloigner les enfants et les jeunes de toutes sortes de déviations sociales qui compromettent leur vie, leur avenir ou leur développement : le décrochage scolaire,  la production ou la vente de drogues, la tentation de joindre aux gangs, de tenir des armes, etc. dans un contexte où ces risques sont forts.

Notre ferme conviction est que  celà peut être fait uniquement par le pouvoir de la musique, en particulier le chant choral. Ce pouvoir nous rend ambitieux dans la promotion de concepts tels que vivre ensemble, accepter et respecter l'autre, la promotion de la paix, et de saisir sur la culture et le patrimoine. Des études montrent que le chant choral joue un grand rôle dans l'amélioration de la santé psychologique des chanteurs. Non seulement celà, mais il améliore la confiance en soi, l'autodiscipline, et augmente la capacité de la mémoire. Il favorise également des meilleures compétences sociales. Les avantages de chanter dans une chorale sont nombreux, et leurs effets sur les enfants sont le plus puissant pour un meilleur bien-être général de la jeune génération.

  1. La Chorale UNESCO (depuis 2009): C’est un projet entre la Chorale Fayha et le bureau régional de l'UNESCO à Beyrouth. Les membres sont des élèves des écoles publiques dans tout le Liban. Le projet vise à:

• Améliorer l'accès à des activités extra-scolaires pour les enfants marginalisés dans les écoles primaires publiques dans des endroits choisis au Liban

• Utilisation des activités parascolaires à jouer un rôle dans le maintien des enfants au risque et la réinsertion des enfants non scolarisés au Liban

Plus de 10.000 enfants ont été impliqués dans le projet.

  1. La Chorale Libanaise Palestinienne (2009 - 2011): Après la guerre de Nahr El Bared (camp pour les réfugiés palestiniens au Liban-Nord), le UNDP avec la Chorale Fayha ont mis en œuvre ce projet pour améliorer la relation entre les Palestiniens (résidents du camp) et la jeunesse libanaise (des villages entourant le camp).
  2. La chorale Safadi (depuis 2014): Un projet avec la Fondation Safadi pour les enfants dans l'une des pires régions du Nord du Liban, où existent toutes sortes de problèmes sociaux, politiques, de la sécurité, et des problèmes économiques ...
  3. La Chorale Aghanina (nos chansons) (depuis 2014): Avec la Fondation Qattan (Palestine). Les membres sont les enfants et les jeunes: les Palestiniens du Camp Beddawi et Libanais de Tripoli, y compris également les réfugiés syriens. L'objectif de ce projet est de promouvoir et d'améliorer le patrimoine musical palestinien.
  4. La Chorale NRC: enfants libanais et réfugiés syriens de la région d'Akkar au Liban Nord. Ce projet est en coordination avec le Conseil norvégien pour les réfugiés.
  5. La chorale des jeunes du NRC: Jeunes réfugiés syriens de la région de Akkar au Liban Nord. Ce projet est en coordination avec le Conseil norvégien pour les réfugiés (depuis 2015).
  6. La Chorale Sonbola(Depuis 2014): En coordination avec l'Association Sonbola pour les réfugiés syriens au Liban financé par l'Association Nai en Autriche. 150 enfants de réfugiés provenant de différents camps de la région de la Bekaa.
  7. La Société du support social : une chorale pour les enfants et une autre pour les jeunes aussi dans l’une des régions les plus défavorisées au Liban, au Békaa, et aussi avec les réfugiés Syriens.
  8.  La Chorale de Tabbaneh, pour les adolescents de la région de Tabbaneh, connue pour ses problèmes sociaux, économiques et surtout la sécurité avec la fondation René Mouawad.

Voici un tableau qui montre le progrès et l’évolution des chanteurs durant les répétitions :

Avant / au début du projet Après / durant le projet
Ils n’ont jamais chanté dans une chorale Ils chantent pour la première fois dans une chorale
Ils ne savaient pas c’est quoi une chorale Ils savent tout sur la vie d’une chorale
Leur technique de chant était très faible Ils ont acquis un niveau pas mal aux techniques du chant
Ils ne connaissaient pas des chansons de leur héritage Ils ont retenu des chants de l’héritage musical Arabe (Syrien, Libanais, Palestinien, Iraqi, Egyptien…) et International
Ils étaient hyperactifs et impatients durant les premières répétitions Ils peuvent répéter plus qu’une heure sans arrêt
Ils se battaient tout le temps durant le break Ils attendent le break pour jouer et parler ensemble
Ils avaient une attitude violente et agressive envers les autres chanteurs et même envers les entraineurs Ils sont beaucoup plus calmes et paisibles
Ils avaient de gros problèmes d’hygiène personnelle Ils donnent plus d’importance à leur apparence
Ils ne respectaient jamais la propreté du lieu de répétitions Ils nettoient avant et après les répétitions et ne jettent pas les saletés sur terre
Ils étaient toujours en retard pour les répétitions Ils respectent le temps et arrive avant l’heure de la répétition